De l’art contemporain dans la forêt tropicale mexicaine

A Tulum, (Mexique) le 30 novembre dernier, un dôme de 16 mètres de haut a été inauguré pour accueillir les œuvres d’artistes internationaux. Le centre d’art revisite les matériaux et les techniques de constructions propres à la région.

Renforcée par de la fibre de verre, sa voûte tressée par des artisans de la région surplombe des rubans de béton dessinés par Eduardo Neira l’architecte à l’origine du dôme.

Directement tracées sur place, avec du simple fil de fer, les courbes sinueuses s’enroulent autour de la végétation existante pour préserver et embrasser les écosystèmes locaux.

Eduardo Neira

Il a été Baptisé Azulik Hu May.

Repères/ à retenir :

  • Conçu comme un site transdisciplinaire de recherche, de transformation et de création, la première phase du projet comprend une galerie d’art hypnotique reliée à des résidences d’artistes de pointe.
  • Un laboratoire de mode et de design ainsi qu’un studio d’enregistrement ultramoderne complètent ce complexe vivant de création.
  • L’école adjacente pour les communautés mayas est composée d’ateliers d’art soigneusement conçus et d’ateliers d’artisanat combinant des techniques locales à des installations ultramodernes.
  • Des installations médicales intégrant la médecine occidentale et d’anciennes techniques de guérison maya.

Crédit photo : Janelle ZARA

0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.

Close