La charrette à boeufs une institution au Costa-Rica

Il était difficile pour nous de parler de la charrette à bœuf à travers le portrait d’un seul et unique artisan, car au Costa-Rica tout le monde en fait !

Pour découvrir ce savoir-faire ancestral il vous suffit de vous rendre à Sarchi. Un centre artistique consacré à ce savoir-faire unique au monde. Là-bas, vous y verrez des petites mains s’affairer à la fabrication de ces charrettes colorées !

Véritable institution au Costa Rica, la charrette à bœufs est un symbole fort du travail et du folklore du pays. La plupart des familles costaricaines en possèdent une. Un savoir-faire transmis de génération en génération.

A l’image, Luis Madrigal, 48 ans, est un peintre costaricien de la ville de Sarchí à Alajuela. Sa toile: les chars à bœufs emblématiques du pays. il a consacré sa vie à la peinture de charrettes à bœufs, de costumes traditionnels, de jougs, de scénographies et de nombreux autres produits grâce à l’utilisation de couleurs vives.

En 2015, il a participé à deux salons internationaux en collaboration avec le Comité du Tourisme du Costa Rica (ICT)à Berlin et à Madrid.

A ce jour, il travaille de concert avec le Ministère de la Culture afin de préserver cette tradition ancestrale.

Repères / à retenir :

  • Chaque charrette à bœufs est une pièce originale et unique.
  • Le dessin du char à bœufs représente donc à la fois l’activité et l’environnement du paysan .

Le 25 novembre 2005, l’Unesco a classé ce savoir-faire  » Chef d’Œuvre du Patrimoine Oral et Intangible de l’Humanité ».

Crédit Photo : Tico Times

0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.

Close