La Guyane vers l’autonomie énergétique

En Guyane, un grand projet écologique de centrale solaire doté d’une unité de stockage à l’hydrogène va voir le jour. Il y a deux jours, les experts en énergie se sont réunis pour échanger autour de ces projets de la croissance verte. Le constat est sans appel, la Guyane à les ressources nécessaires pour atteindre 100% d’autonomie énergétique d’ici 2030.

Plus grosse que celle de Tesla : Hydrogène de France (HDF Energy) va construire en Guyane la plus grosse centrale du monde de production et stockage d’électricité renouvelable. Son parc de panneaux photovoltaïques de 55 MW sera couplé avec une capacité de stockage de 120 MWh à base d’hydrogène, plus un stockage d’appoint par batteries lithium-ion de 20 MWh.

L’objectif ? Produire de l’hydrogène issu des énergies renouvelables, alimenter la population en électricité bon marché et durable, et contribuer ainsi à l’indépendance énergétique de la Guyane. La centrale solaire sera située à Mana, à proximité de Saint-Laurent-du-Maroni.

Avec l’implantation d’une centrale de ce type, la Guyane peut tendre vers l’autonomie énergétique. Le démarrage du chantier est prévu à l’été 2019. La centrale créera une centaine d’emplois pendant sa construction et une trentaine d’emplois permanents sur les 20 ans d’exploitation prévus.

Repères / à retenir :

  • Une autonomie énergétique à 100 % à l’horizon 2030.
  • D’ici 2023, il est envisagé en Guyane, la création d’au moins 600 nouveaux emplois et plus de 600 millions d’euros d’investissements.
  • D’autres projets de ce type sont en cours, car ils sont économiquement rentables.

0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.

Close