Les mas du carnaval dans la Caraïbe

Le saviez-vous ? Dans la Caraïbe, la tradition du masque est très prononcée.

En effet, comme en Haïti, les masques en papier mâché sont même le résultat d’un véritable travail d’artiste. 🎭

Parmi les masques les plus populaires dans la Caraïbe on a par exemple le « mas a roucou » ou le « mas a kongo », des masques qui symbolisent les cultures amérindiennes et africaines. Ces masques ont même été mis en avant par certains groupes carnavalesques, notamment dans une démarche de valorisation du patrimoine historique et ce dans la plupart des îles de la Caraïbe. 😀

Voici quelques mas et leur signification :

  • Mass a konn (Masques à cornes) : c’est le symbole du taureau, synonyme de puissance dans un monde rural.
  • Mass a fwet (Masques à fouet) : est souvent habillé de chemise et de pantalon en tissu madras, tête encagoulée et masquée
  • Mass a kongo, Mass a goudwon (Masques de goudron) ou Mass gwo-siwo (masque gros sirop) : est vêtu de « konoka » (pantalons de travailleurs des champs), d’un short ou d’un simple cache sexe, il s’enduit toutes les parties visibles du corps d’un mélange de mélasse destinée à noircir la peau et rougit ses lèvres de roucou. Ils représentent les nègres importés d’Afrique et la présence africaine dans le présent.
  • Mass a Man Ibè (Masque de Madame Hubert) : symbole des hypocrites et des traîtres. Madame Hubert était une guérisseuse de Pointe-à-Pitre qui parcourait les bois la nuit, accompagnée de ses chiens, à la recherche de plantes médicinales et magiques. Elle était critiquée le jour par ceux qui venait la consulter la nuit.
0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.

Close